Gastronomie Riz complet

Riz complet – Cuisson et avantages

Aussi anodin que cela puisse paraître de prime abord, la cuisson du riz doit faire l’objet d’une attention particulière pour être réussie.

Nous entendons beaucoup parler du riz complet ces derniers temps, il convient donc de rappeler brièvement de quoi traite cet article.

Le riz complet n’est pas vraiment une variété de riz comme pourrait l’être le riz de Camargue, le riz thaï, le riz basmati, etc. Lorsque l’on parle de riz complet (ou de riz brun), on évoque plutôt un stade de décortication du riz.

En effet, contrairement au riz blanc, que nous connaissons bien, le riz complet est une forme de riz qui a conservé son enveloppe et le son.

Cette particularité  du riz complet suppose également un mode de cuisson qui diffère du riz blanc, que l’on est plus habitué à consommer, notamment en matière de durée. Faisons le point sur le temps nécessaire à la cuisson du riz complet !

Une cuisson plus longue

Comme évoqué ci-dessus, la cuisson du riz complet demande d’avantage de patience que celle du riz blanc. Ce temps de cuisson varie par ailleurs en fonction de la variété du riz.

De manière générale, on considère qu’il faut compter en moyenne 30 minutes de cuisson pour le riz thaï et le riz basmati. Pour les autres variétés, et plus particulièrement pour le riz de Camargue, il est conseillé d’attendre au moins 45 minutes (jusqu’à 1 heure pour certaines variétés).

Astuce : Pour obtenir un meilleur résultat au terme de la cuisson, il est conseillé de rincer le riz avant la cuisson. Ceci faisant, l’amidon et les impuretés sont retirés et le riz sera moins collant. Pour ce faire, il convient de placer le riz dans un saladier et de le rincer plusieurs fois en le frottant.

Divers modes de cuissons existent pour le riz complet en fonction de ce que vous aimeriez cuisiner. Vous trouverez des informations complémentaires et des astuces sur les différents modes de cuisson sur BienManger.com.

Les bienfaits du riz complet

Partenaire idéal d’une alimentation équilibrée, le riz complet s’impose de plus en plus face au classique riz blanc. Soucieuse de manger sainement, notre société actuelle est de plus en plus sensibilisée à l’importance des apports énergétiques et nutritionnels de ce que nous consommons.

Aujourd’hui, deux grands opposés s’affrontent : le riz « cuisson rapide », très pratique, et le riz complet, qui, nous l’avons vu demande un temps de cuisson bien plus élevé. Si la solution pratique nous apparaît comme la plus séduisante, on dit souvent qu’elle est la moins bonne.

Manger du riz blanc, voire pire, du riz « cuisson rapide », vous fait passer à côté de véritables trésors nutritionnels !

Une fois cuit, on considère que le riz complet est composé en moyenne d’un quart d’amidon, de protéines, et de fibres. Cela est sans compter sur les nombreux éléments minéraux et sur les vitamines complexes (B1, B2 et B6 principalement) que renferme l’enveloppe du riz complet. C’est parce que ces précieux apports nutritifs sont contenus dans l’enveloppe (retirée dans le cas du riz blanc) que l’on considère que le riz blanc est moins intéressant que le riz complet en matière d’alimentation.

On prête au riz complet de nombreuses vertus, comme celle de favoriser le transit intestinal et de contribuer à réguler la tension artérielle.

Aliment faible en lipides, si on présente beaucoup le riz complet comme un allié minceur, c’est en partie parce qu’il contribue au maintien du poids en procurant un sentiment de satiété qui diminue le grignotage.

Le riz complet a décidemment beaucoup à apporter si nous avons la patience nécessaire. Ne nous laissons pas attirer dans les filets du facile et rapide au détriment de notre équilibre nutritionnel !

Pour vous régaler et étonner les papilles de vos proches, retrouvez en ligne un large éventail de recettes à base de riz complet !

A propos de l'auteur
Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs à remplir sont indiqués *