Santé Vinaigre de cidre

Vinaigre de cidre et bienfaits santé

Quand je vous dis vinaigre, vous pensez sûrement tout de suite à cette bonne vinaigrette qui assaisonne délicieusement votre salade. Pour ceux qui n’apprécient pas beaucoup, cela évoquera surtout un aliment au goût très acide.

Et si le vinaigre pouvait améliorer notre santé ? Et plus particulièrement, qu’est susceptible de nous apporter le vinaigre de cidre (obtenu à partir de pommes) ?

Faisons rapidement le point sur le vinaigre de cidre et sur ses multiples bienfaits pour notre santé !

Une composition particulière

A l’instar d’autres « ingrédients stars », comme le miel de Manuka, on parle de plus en plus du vinaigre de cidre comme étant la nouvelle révélation santé du moment. Et comme toutes les révélations santé, celle-ci apparaît nimbée de mystères. Pourtant, l’explication rationnelle des bienfaits du vinaigre de pommes existe bel et bien !

Facile à produire, le vinaigre est connu depuis la nuit des temps est a souvent été pris dans un cadre médical. Pour ne donner qu’un exemple connu, le médecin grec Hippocrate le prescrivait déjà à ses patients à l’époque de la Grêce antique pour diverses pathologies.

Plus récemment, c’est le médecin américain JARVIS, qui remit les vertus du vinaigre de cidre au goût du jour.

Rappelons-nous d’abord d’où nous viens le vinaigre : il est issu de l’oxydation par contact avec l’air de l’alcool contenu dans le cidre (ou le vin) par un processus de fermentation. On parle plus précisément de fermentation acétique. Lors de ce processus, l’alcool est transformé en acide acétique grâce à l’action de bactéries naturelles (acetobacter).

C’est cet acide acétique qui est mis à profit pour faire du vinaigre un puissant détergent ménager, mais c’est aussi cela qui lui confère un grand pouvoir antiseptique et antifongique. D’ailleurs, l’acide acétique présent dans le vinaigre était autrefois utilisé pour laver les plaies.

Tous les bienfaits des pommes se retrouvent dans ce produit : véritable concentré de vitamines et d’oligo-éléments. Calcium, magnésium, vitamine A, D et D sont présents à foison dans ce concentré de trésor nutritif. Et cela, sans compter sur les multiples enzymes, acides essentiels et pectines qui le composent par ailleurs.

C’est cette concentration d’éléments nutritionnels qui lui donne le statut « d’aliment bon pour la santé », à condition bien sûr de ne pas en abuser.

Toutefois, c’est bien pour son caractère antioxydant et antibactérien que le vinaigre de cidre est très apprécié dans le domaine du soin de pathologies (au-delà du simple aspect nutritionnel).

Quelques exemples d’application

Maintenant que nous avons brièvement évoqué les principales propriétés, intéressons-nous aux diverses applications de cet ingrédient.

NB – Ingestion du vinaigre de cidre : il convient d’éviter de consommer le vinaigre pur. C’est un composé très acide qui pourrait, à forte dose, endommager le système digestif et l’émail des dents. On le diluera donc de préférence dans de l’eau ou autre liquide.


    • Contre l’arthrose et l’arthrite: ce fléau touche de nombreuses personnes à travers le monde, et particulièrement dans des pays développés comme la France. De nombreux traitements miracles hors de prix fleurissent un peu partout pour combattre cette pathologie. De par son acidité naturelle, le vinaigre de cidre contribue efficacement à éliminer les dépôts calcaires présents dans les articulations.
      • 2 cuillères à café dans un demi-verre d’eau à chaque repas et au coucher
      • Pour soulager la douleur : appliquez le vinaigre avec une solution d’eau salée sur la zone concernée

    • Contre les infections urinaires diverses: l’acidité du vinaigre ne retrouve dans les urines. Cela donne un terrain peu propice aux bactéries et champignons pour se développer. Nous parlons ici de prévention et non de traitement.
      • 2 cuillères à café dans un verre d’eau par jour en guise de prévention

    • Contre le rhume: les propriétés antibactériennes du vinaigre de cidre peuvent être mises à profit dans le cadre du traitement d’un rhume.
      • Mélangez 2 à 3 cuillères à soupe dans un grand bol d’eau bouillant et respirez les vapeurs en vous couvrant la tête.

  • Contre les troubles digestifs: à petite dose, le vinaigre de cidre à des effets très positif sur l’acidité de l’estomac et sur la flore intestinale. Il limite le risque de constipation et les flatulences tout en combattant les éventuelles intoxications alimentaires.
    • 2 cuillères à café dans un verre d’eau 30 minutes avant le repas

Vous ne retrouvez ici qu’une liste non-exhaustive de tous les domaines dans lesquels le vinaigre de pommes peut être utilisé.

Cependant notez bien que seul un médecin pourra vous prescrire un traitement adapté à votre pathologie. Le vinaigre de cidre peut cependant vous aider de par ses propriétés préventives.

Comme précisé plus haut, il faut cependant faire preuve de parcimonie avec la consommation de ce produit. Très acide, il peut se révéler néfaste s’il est ingéré en quantité trop importante.

Autre point important : pour que votre vinaigre de cidre produise le maximum d’effet nous vous conseillons vivement de prendre un vinaigre artisanal, conçu à partir de pommes bio, non filtré et non pasteurisé.

Beaucoup de bouteilles dans la grande distribution ne remplissent pas ces critères : en les retirant le vinaigre de cidre perd une grande partie de ses vertus (surtout s’il est pasteurisé)! Tournez-vous vers des artisans vinaigriers ou vers des boutiques spécialisées, comme bienmanger.com, pour faire l’acquisition d’une bonne bouteille.

A propos de l'auteur
Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs à remplir sont indiqués *